#Controverses2020 : Eau des villes, eau des champs… Comment partager l’eau entre l’agriculture et les autres usages ?

962 vues
Réussir
Réussir
Ajoutée le 14/02/2020

Un face à face inédit entre Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, et Julien Bayou, Secrétaire national d’Europe Ecologie les Verts (EELV), a été organisé aux Controverses de l’agriculture et de l’alimentation le 11 février, sur la question de l’eau.

Julien Bayou, le nouveau secrétaire national d’Europe Ecologie les Verts (EELV) depuis novembre 2019, ne revendique pas un arrêt total de l’irrigation en France. En revanche, il demande l’arrêt de l’irrigation sur les cultures trop gourmandes en eau, en particulier le maïs. Il en va de même pour le stockage de l’eau. Il ne s’y oppose pas à condition qu’il soit intégré dans le paysage avec des retenues collinaires, et qu’il soit destiné aux petites exploitations en élevage ou pour des protéines végétales. En revanche, les bassines couplées à du pompage de l’eau, comme il s’en fait dans les Deux-Sèvres, c’est non !

Christiane Lambert a rappelé les chiffres de ce que représente l’irrigation en France.

Julien Bayou défend l’idée qu’il faut accompagner les agriculteurs pour une changement de modèle. Et pour travailler sur les services environnementaux que peuvent assurer les agriculteurs, il a tendu la main à la FNSEA afin de travailler avec elle. Une main tendue dont la présidente de la FNSEA n’a pas voulu vraiment saisir.

Plus d'informations sur reussir.fr

Aucun commentaire